Une histoire dite par un idiot    

              // Présentation

Travelling sur des bouts d'histoires intimes, gros plan sur les corps qui se révèlent dans la lumière, road-movie sous la pluie dans les phares d’une 2 CV…
Champs, contre-champs, décors de studio, mais vraie pluie qui mouille les visages. Le spectateur est témoin d’un tournage singulier qui se réalise en direct.

Mais sommes-nous vraiment au cinéma ou dans la tentative d’une écriture d’un scénario de vie qui voudrait s’éterniser en noir et blanc ?

Il est encore très tôt le matin. Les corps sont encore gris d’une courte nuit de sommeil. Une journée typique de tournage. Cinq acteurs amoureux éperdus de cinéma se préparent. Le "scénario" s’appuie sur leurs fragments de vie et très vite se brouillent les frontières entre fiction et réalité comme dans un film de la Nouvelle vague. 

Nos rêves se cherchent parfois dans le cinéma, dans tous ces films qui nous ont bouleversés, textes et musiques qu’on a aimés.

Mais le cinéma de nos vies peut nous mettre aussi hors de nos vies. Ou lui donner tout son sens. Peut-on rêver sa vie? Peut-on en rejouer des séquences? Ou n'est-elle qu'«une histoire dite par un idiot...» (Macbeth, Acte V, scène 5)?

+33  (0)3  27  68  07  26  // contact@theatredechambre.com